Tuesday, May 8, 2012

Je fabrique mon propre macérât.. mmmm.. (article réédité déjà mm lol)

   J'ai décidé de me fabriquer mon propre macérât pour enfin avoir une huile personnalisée avec les huiles, poudres et fleurs que j'aime.

Je fais mon macérât à froid. C'est à dire que je laisse ma préparation macérer dans une bouteille en plastique à froid sans la faire chauffer (je n'en avais pas en verre mais je pense que c'est mieux ou alors une bouteille ambrée, Je pense que l'on peut trouver de grande bouteilles en verre dans un magasin spécialisé ustensiles de cuisine).

***********************************************************************************
  (réédition)


Quelle est la différence entre la méthode à froid et la méthode à chaud?

La méthode à froid dure environ entre 4 et 6 semaines. C'est une méthode intéressante si l'on utilise des parties fragiles de la plante telle que la fleur ou une huile qui ne supporte pas de hautes températures. Ainsi on peut extraire les actifs sans risque de les détruire.



La méthode à chaud dure entre 2 et 5 heures ( et plus si vous avez l'accès gratuit au gaz loooool)
Elle permet d'extraire des actifs plus vite des huiles et des parties de plantes plus résistantes telle que la racine par exemple.



***********************************************************************************


Les deux méthodes peuvent s'utiliser en même temps pour en retirer le plus d'actifs possibles.

 Si vous voulez ajouter une huile essentielle préférer une bouteille en verre car l'huile essentielle peut être abrasif pour le plastique à long terme et risque fort donc de détériorer la bouteille en plastique.


Pour faire mon macérât.



Les huiles: 


375ml d'huile de Noix du brésil.
250ml d'huile Oléine de karité.
125ml d'huile de ricin.
64 gouttes de Vitamine E (pour conserver la préparation).



Les plantes: 



Il est bien de prendre entre 100g et 300g de plantes si vous faites 1 litre de macérât soit au minimum 10% du poids total de la préparation finale.


+/- 50gr de fleurs d'hibiscus séchées.
100gr de poudre de henné.


Les ustensiles.

1bouteille VIDE d'1 litre (pour y mettre le macérât).

Pour filtrer.

Soit un bas en nylon.
Du coton (mais c'est plus laborieux).
Un tamis (si vous n'avez que des fleurs séchées avec la poudre c'est plus difficile a extraire).



Les ingrédients


Le procédé.


Mettre ou plutôt se battre pour faire rentrer par le goulot des fleurs (quelle imbécilité mdr j'aurais dû prendre un grand bocal  en verre lol) la poudre puis les huiles. Bien mélanger le tout.


La préparation une fois finie
La conservation.

Où conserver mon macérât telle est la question?? Certains le mette sur le rebord de leur fenêtre . Mais je ne sais pas si les UV auront un impact négatif sur les actifs bien qu'il n'y ai aucune certitude scientifique je préfère ne pas m'avancer sur ce point et je vais donc personnellement conserver mon macérât dans un endroit à l'abri de la lumière pendant 6 semaines.

Par conséquent du 4 Mai au 15 Juin. 


Tous les trois jours je remuerais mon macérât afin d'y disperser les actifs.

Au 15 juin pour le produit final.

4 comments:

Valentine said...

Ah cool pour la recette!

Oui en général les huiles se conservent à l'abri du soleil. C'est pour cela qu'elle sont vendues dans des bouteilles tintées ou opaques donc je pense que tu as bien fait!

The Adventures Of a Fashion Designer
http://blog.valentineavoh.com

Coralie Ozenga said...

Bjr je souhaite faire le même macérât je peux utiliser l'huile de pépin de raisin à la place des 2autres huile que tu as utilisé?

Tiga said...

Bien sur les deux seules huiles que je ne recommande pas d'utiliser seules sans aucune autre huile sont les huiles de coco et l'oleine de karité car elles figent à une certaine température et c'est chiant mais sinon tu peux utiliser l'huile que tu veux

sya said...

Je vais essayer les macérat. ça m'interesse beaucoup

Post a Comment